DE MOI A VOUS

Comment est venue l’idée d’écrire ce livre ?

Au fur et à mesure que je racontais mes rencontres avec Alain Souchon et Laurent Voulzy à ma famille et mes amis, ils finissaient par me dire : « Tu pourrais presque en écrire un livre un jour… ». Tout au long de ces années, j’avais pris l’habitude de raconter dans des carnets mes rencontres avec eux. Voilà comment aujourd'hui, compte tenu de l'intensité de toutes ces rencontres, l'inédit et parfois les heureux hasards de la vie, j’ai souhaité partager avec le public,  tous ces moments d’exception le tout agrémenté d’anecdotes à découvrir au fil des pages.

Pourquoi Alain Souchon et Laurent Voulzy ?

Mes premières années parisiennes, je consacrais mon temps libre à aller assister à des émissions de radio, principalement à RTL, et de télévision. J’ai ainsi pu voir beaucoup d’artistes et ce sont vraiment eux qui m’ont semblé les plus sympathiques et c’est aussi surtout leurs chansons qui me parlaient, me plaisaient…

Pourquoi ce titre ?

Alors que je me promenais sur les planches à Trouville, en quête d’idées pour le titre. Après différents essais, c’est celui-ci qui m’est apparu comme une évidence. C’est un clin d’œil au titre d’une chanson d’Alain « J’veux du cuir » et à un album live « J’veux du live ». Ainsi tout est dit dans le titre.

C’est plutôt rare de tels témoignages dans l’édition actuelle?

En effet, j’ai très peu eu l’occasion de lire des témoignages de « fans ». Il y a quelques années, j’avais lu le livre de Sylvie Mathurin qui racontait ses rencontres avec Claude François. Je me souviens également d’un témoignage d’un fan de Mylène Farmer  et un autre de Véronique Sanson. Plus récemment, j'ai beaucoup aimé celui d'une fan de France Gall et Michel Berger, qui elle aussi a vécu un parcours incroyable.

Pourquoi l’avoir sorti en même temps que leur album de duos le 24/11/2014?

Sachant depuis plusieurs années qu’un album de duos était en projet, il m’a semblé évident que ce livre devrait sortir en parallèle de cet évènement.

Quelle est ta maison d’édition ?

J’ai d’abord démarché 3 éditeurs normands, qui ont décliné le projet. Cela me tenait à cœur de travailler avec une entreprise de la région. Puis, j’ai contacté des éditeurs sur Paris, qui n’ont pas répondu ou ont refusé de l’éditer. Donc finalement, je vais m’en tenir au conseil très avisé que m’avait donné Alain Souchon en 2009, après lui avoir remis un exemplaire du livre : « Ne passe pas par un éditeur, fais toi connaître par internet et je sais que tu y arriveras, te connaissant… »

J’ai fait appel aux internautes pour un financement participatif au projet, via le site de My Major Company. J’ai ainsi pu imprimer 200 exemplaires auprès d’un imprimeur (Jouve, très réputé dans le monde de l’édition) de ma ville natale Mayenne, via leur plateforme de création : imprimermonlivre.com.

Et en fait Michel Drucker a été une rencontre déterminante ?

En effet, le 21/10/2014, Michel Drucker est invité à Caen pour fêter ses 50 ans de carrière dans le cadre du Train de la Télé. Je me présente à sa séance de dédicaces avec entre les mains un exemplaire de mon livre. Et tout simplement, il m’invite au premier rang au Vivement Dimanche du 23/11 consacré à Alain Souchon et Laurent Voulzy et il a parlé de mon livre.

Et là, le destin du livre connait un rebondissement incroyable…

En effet, 35 secondes dans l’émission et dans les deux heures qui ont suivi, un éditeur belge m’a contactée par mail pour me publier. Je le rencontrais le lendemain à Paris et le jeudi je revenais avec un contrat signé. Mon livre est sorti à l’occasion du Salon du Livre à Paris le 22/03 où je partageais la table de dédicaces de ma maison d’éditions avec pas moins que Francis Lalanne et Nelson Montfort, deux belles rencontres qui m’ont félicitée pour ce parcours incroyable.

Pourquoi avoir décidé qu’une partie des bénéfices serait reversée à des associations ?

A cela, il y a plusieurs raisons :

1/ Je ne voulais pas qu’on me reproche un jour de gagner de l’argent sur le dos de ces artistes, si des fois le livre connaissait un certain succès.

2/ Je souhaite rester dans la lignée de ces deux artistes qui se sont toujours beaucoup investis dans des œuvres caritatives que ce soit au grand jour ou dans l’ombre.

3/ Je me suis toujours dit, pourquoi il n’y aurait que les gens célèbres qui pourraient aider des associations. Mêmes des gens inconnus peuvent avoir envie de faire des actions. C’est pourquoi, l’idée m’est venue d’entreprendre cette démarche.

Pourquoi certaines associations ?

En effet, à ce jour, je suis déjà engagée d’une manière ou d’une autre avec quelques associations qui me tiennent particulièrement à cœur :

AINA Enfance et Avenir réinvente la vie des enfants démunis de Madagascar en les aidant à se construire un avenir. Laurent Voulzy en est le parrain. Je suis moi-même marraine depuis 3 ans d'un petit garçon malgache de l'âge de ma fille. C'est une très belle expérience humaine.

LIGUE CONTRE LE CANCER : parce que cette maladie a emporté beaucoup de membres de ma famille. J’ai un cousin qui est décédé le 20/09 dernier, le jour-même de ses 66 ans après une dure lutte de 21 ans contre 4 cancers !!!

IFRAD (Alzheimer) et Cycéron (centre de recherches à Caen sur le cerveau). Je sais à quel point, la mémoire est un atout qu’il faut garder, entretenir. La recherche sur le cerveau aide à comprendre comment  il dirige notre corps et  étudie les mécanismes de la mémoire…

HANDICHIENS Alençon (61) Dans ma famille, une de mes cousines a pu bénéficier de l’assistance d’un chien éduqué par Handichiens, pour son fils de 17 ans très handicapé, et j’ai vu à quel point l’arrivée de ce magnifique chien Cheyenne a changé la vie de Valentin et de sa famille…

HIC (Handicap Intégration Cotentin) à Cherbourg (50) C’est une association qui aide les familles à mieux vivre avec le handicap quand il arrive dans la famille.

Un rêve de Laurent Voulzy va devenir réalité grâce à toi ?

En effet, en juin 2014, j’ai eu une discussion avec Laurent qui m’informait que malheureusement son rêve de se produire à l’Abbaye du Mont-Saint-Michel avec son Lys and Love Tour ne pourra se réaliser car il a reçu une réponse négative arguant que son répertoire était jugé pas assez lithurgique, ce qui l’a bien fait rire, entre nous soit dit. Le 17/06, France Bleu Normandie m’a conviée à participer à l’interview de Laurent et Alain en direct du Zénith avant leur concert. J’ai branché Laurent sur le sujet en lui proposant de profiter d’être en direct sur une grande radio normande pour lancer un appel pour convaincre le curé du Mont. Et dans les 48 h, la situation s’est débloquée et quand j’ai annoncé la nouvelle à Laurent à Bruxelles le 20/06, il en fut épaté : «  Je suis un homme heureux et je peux te dire Béa, que tu seras mon invitée d’honneur à ce concert exceptionnel. » J’attends l’annonce de la date avec impatience.

Quels sont tes projets à venir ?

Je pars en voyage solidaire à Madagascar du 28/9 au 6/10 où je pourrais rencontrer mon filleul et passer du temps avec lui. Sur place auront lieu les festivités pour les 10 ans de l’association « Aina, enfance et avenir » où Laurent Voulzy donnera un concert exceptionnel avec la présence également d’Alain Souchon. Je vais organiser une opération rentrée scolaire afin d’amener des fournitures pour les enfants du centre de Malaza.

Qu’en est-il de ton exposition sur la carrière d’Alain Souchon et Laurent Voulzy ?

Cela faisait 6 ans que je travaillais sur le projet avec Caen Event qui  avait été annoncé officiellement pour septembre 2015. Malheureusement, en mai, j’ai reçu un mail m’informant qu’ils n’ont pu obtenir le budget nécessaire. Finalement, la semaine suivante, France Bleu Normandie m’a proposée de monter mon expo dans leurs nouveaux locaux qu’ils inaugureront le 25/11 en présence des deux artistes en concert ce soir-là à Caen et ils pourront ainsi la visiter…

Le mot de la fin ?

Ma vie actuellement est ponctuée de rebondissements incroyables qui me ravissent et me comblent et je suis contente de les partager avec  vous.