Cela fait 33 ans que j'ai rencontré pour la première fois (en 1981) deux artistes hors pair, alors qu'ils étaient invités dans une radio locale à coté de la fac où j'étudiais à Laval (53). Ensuite, j'ai quitté ma province pour « monter » à Paris à 19 ans et j'y suis restée 19 ans avant d'arriver en 2001 à Caen où ma vie suit son cours.

Tout au long de ces 33 ans, j'ai continué à suivre leurs carrières, les rencontrer aux émissions de radio et télévision auxquelles ils participaient ainsi qu'en concert à Paris et en tournée. Des liens durables ont commencé à se tisser avec eux.

Leurs textes et leurs musiques me touchent beaucoup. Ce sont de plus deux artistes avec un coeur gros comme ça, qui s'investissent, souvent dans l'ombre, dans des associations caritatives. Cela leur donne une dimension humaine qui me touche particulièrement.

Suspense !!!

Encore un peu de suspense !!! Au fil de ces 3 décennies, j'ai eu l'occasion de vivre des moments, des rencontres incroyables, magiques et inoubliables. J'ai même pu partir sur la tournée de l'un d'eux (1989/1990). Je tenais un carnet de bord de tout ce qui se passait jour après jour et c'est ainsi qu'après en avoir rempli plusieurs au fil des années, truffés d'anecdotes incroyables, que l'idée a germé : « Tu pourrais en faire un livre ».

Voilà comment aujourd'hui, compte tenu de l'intensité de toutes ces rencontres, l'inédit et parfois les heureux hasards de la vie, je souhaite partager avec vous, futurs lecteurs, tous ces moments d'exception. J'avais remarqué qu'il existe de très rares témoignages de « fans » en librairie. Le dernier en date que j'ai beaucoup aimé c'est celui d'une fan de France Gall et Michel Berger, qui elle aussi a vécu un parcours incroyable.

Alors, qui sont donc ces deux artistes ?

Encore un petit indice : ayant mené chacun une carrière solo, ils couronnent 40 ans de collaboration artistique et amicale avec un album de duos inédits, tant attendu, souvent reporté, et enfin sorti le 24/11/2014. Vous avez leurs noms sur le bout des lèvres : eh oui, c'est bien d'Alain Souchon et Laurent Voulzy dont il s'agit : deux beaux parcours professionnels et pour moi, deux belles rencontres.

Pourquoi en écrire un livre ?

Ce qui m’a poussée à écrire ce livre, c’est le fait que j’ai eu la chance et le bonheur d’avoir croisé le chemin de deux artistes hors normes, hors du commun et surtout avec une « belle âme ».

Ils m’ont accompagnée tout au long de ma vie et grâce à eux j’ai vécu des moments inoubliables qu’il n’est pas donné à tout le monde de vivre. Au fur et à mesure que je raconte à ma famille, mes amis, mes collègues toutes ces aventures qui les épatent, les subjuguent, ils me suggèrent qu’un jour, je pourrais en écrire un livre. Je me dis, en effet, que je pourrais partager tout cela avec le public (les admirateurs d’Alain et Laurent et tous les autres). Je rassemble donc toutes les notes que j’ai prises au cours de la tournée 1989-1990, où je tenais un carnet de bord quotidien, ainsi que sur les tournées suivantes…

Etant une petite provinciale, montée à Paris pour travailler et menant une vie tout ce qu’il y a de plus banal et ordinaire, je dois reconnaître que trois passions m’ont permis de bousculer le train-train quotidien :

-         première passion : les voyages, d’autant que j’ai connu une parenthèse professionnelle de 1991 à 2001 dans le domaine du tourisme où j’ai pu voyager un maximum, en accompagnant des groupes en France et à l’étranger, et pour moi-même avec mon statut d’agent de voyages.

-         deuxième passion : Alain Souchon et Laurent Voulzy, par la suite.

-         troisième passion : ma fille Marine née en 2003, l’année de mes 40 ans, qui illumine ma vie de son sourire, de son dynamisme et de sa joie de vivre… et qui partage avec moi mes deux autres passions.

Voilà donc le résultat : le récit épisode après épisode de mon épopée « SOUCHON-VOULZY », qui je l’espère vous permettra de les découvrir sous  un  nouveau  jour  et  de  vous  faire  rêver. Ce fut en tous cas pour moi un plaisir de travailler sur ce projet tout au long de ces années et grâce à l’écriture, j’ai pu revivre tous ces « moments magiques » qu’il m’a été permis de vivre.

Le titre J’veux du Souchon… et du Voulzy est en fait un clin d’œil amical aux titres d’Alain J’veux de cuir et J’veux du live.